Fier d’être socialiste. Prêt à réorienter en 2016

Socialiste, nous sommes un certain nombre à ne pas vouloir supprimer la gauche, à rester ambitieux pour le PS, à ne pas penser qu’il y ai urgence à exaucer le vœux du FN en se rapprochant de la droite pour créer l’UMPS.

Socialiste, nous nous battons pour  nos  des valeurs et pour ceux , plus faibles, qui ont besoin de la gauche pour maintenir l’égalité.

Socialiste, loyaux envers nos électeurs, nous ne pensons pas que  la carrière de tel ou tel de nos camarades, les calculs d’alliances en vu d’échéances lointaines doivent guider notre action.

Socialiste, nous pensons qu’une politique de gauche est différente d’une politique de droite.

Socialiste nous constatons chaque jour que  la gauche , l’économie du partage, la mutualisation sont  bien plus modernes que le modèle néo libéral à bout de souffle.

Socialiste nous pensons que  pour gérer le quotidien, il est plus efficace de savoir quel est le cap, le modèle éco-social et responsable que nous souhaitons.

Socialiste,  nous écoutons et entendons quelles priorités dans notre action réclament nos concitoyens.

Socialiste, nous connaissons le réel et le terrain. En période économiquement difficile nous savons que les résultats peuvent tarder mais que l’on ne nous reprochera que le renoncement.

Socialistes, nous sommes engagés pour  ne jamais renoncer au progrès et à transformer la société pour y parvenir.

Socialiste, nous militons, et souhaitons gouverner pour gagner plus de justice et de fraternité.

Socialiste,  nous souhaitons une réorientation de la politique gouvernementale pour plus d’efficacité: Que les efforts pour la compétitivité des entreprises bénéficient à l’investissement plutôt qu’au seuls actionnaires, que  les gains en productivité lorsqu’ils créent des résultats soient justement répartis et servent aussi les salariés notamment par un réajustement du SMIC Nous souhaitons un investissement public ciblé vers l’innovation et la formation pour faire face aux transformations numériques.

Quand au nom… je n’aime pas celui « frondeur » et  je ne demande pas à en changer, je suis SOCIALISTE et plutôt fier à l’idée de défendre ce que ce nom  incarne.

PAW

Commentaires