Un nouveau parc au coeur du 16e

Le projet lauréat « OnE I  » propose de donner un nouveau visage à ce vaste espace autour de la tour Eiffel en le transformant d’ici 2024 en une grande promenade offerte aux piétons et à la nature. Ce nouvel espace végétal aux mobilités douces ralliera le Trocadéro à l’École militaire, en passant par la tour Eiffel.

Les jardins du Trocadéro

Le renouvellement paysager invitera le public à découvrir au gré des allées de nouveaux jardins. Les allées à l’est et à l’ouest de la fontaine de Varsovie seront refaites et plantées de cerisiers à fleurs. L’accès des familles et des personnes à mobilité réduite sera facilité avec la remise aux normes des allées de gravier.

Un amphithéâtre place du Trocadéro

La place du Trocadéro sera profondément réaménagée, avec la circulation des véhicules à double sens, et davantage de place pour les piétons et les mobilités douces. Des murs de soutènement incurvés dessineront un amphithéâtre végétal qui pourra accueillir des événements festifs.

Les terrasses de Varsovie

Les pentes qui bordent la fontaine de Varsovie seront remodelées et habillées de pelouse. Elles offriront au public des gradins avec des assises de pierres.

Le pont d’Iéna

Le pont d’Iéna sera rendu piéton et deviendra le premier pont végétalisé de la Ville de Paris. Les circulations automobiles seront repensées. Seuls les bus et les véhicules d’urgence seront autorisés à y circuler.

La promenade Bir-Hakeim

Le quai Branly sera planté et les trottoirs de l’immeuble Emile-Anthoine seront rénovés afin d’améliorer l’expérience des visiteurs depuis la station de métro de Bir-Hakeim. La chaussée sera plantée de haies et d’arbustes pour protéger les piétons du trafic automobile.

Le parvis de la tour Eiffel

L’espace central du parvis sera aménagé dans la continuité du grand parterre de pelouse qui se prolonge jusqu’à l’Ecole militaire. L’intérieur des piliers mettra en scène la spectaculaire montée des ascenseurs et une nouvelle verrière viendra recouvrir et abriter l’ensemble.

Pour les piliers ouest et est, le parcours public de découverte sera réactivé à l’issue des travaux. Une signalétique, un éclairage et une mise en scène appropriée permettront de révéler les spectaculaires salles des machines existantes, conçues par Gustave Eiffel.

Les jardins du Champ-de-Mars

Les jardins du Champ-de-Mars seront rénovés jusqu’à la place Jacques-Rueff et les  deux allées centrales seront bordées de jardins qui contribueront à une plus grande biodiversité. Cet ensemble végétal permettra une meilleure gestion des flux touristiques en multipliant les points d’entrée et de sortie.

Plus de place pour les mobilités douces et les transports en commun

La priorité sera donnée aux piétons, aux véhicules de secours afin d’accorder une place privilégiée aux transports en commun. L’objectif est de faciliter la circulation des près de 30 millions de visiteurs annuels de la tour Eiffel.

Les chiffres clés
  • 2 hectares d’espaces verts supplémentaires
  • 72 millions d’euros (financés par la redevance de la SETE / Société d’Exploitation de la Tour Eiffel)
  • Près de 30 millions de visiteurs pour la tour Eiffel, dont 7 millions montent au célèbre monument
Commentaires